A quelles aides publiques a droit un auto-entrepreneur ?

Depuis quelques années, on a recensé un nombre important de créateur d’entreprises. Le problème réside dans la pérennité de leur projet. Beaucoup n’arrivent même pas à terminer une année qu’ils sont obligés de déposer bilan. Les raisons peuvent être d’origine interne mais la plupart sont d’origine financière. Pour cela, une aide pour un auto-entrepreneur leur est offerte afin de leur permettre de réaliser leur projet.

Une exonération d’impôt très attrayante

Une initiative saluée par de nombreux auto-entrepreneurs, c’est une aide publique pour un auto-entrepreneur qui est la plus appréciée de tous. Il s’agit de permettre aux entrepreneurs de pouvoir un peu respirer avant de lui imposer quelques choses. L’exonération touche les trois premières années de l’exercice fiscal. Cependant, une condition est nécessaire pour bénéficier de cette exonération, il s’agit d’avoir un revenu ne dépassant pas 40 000 euros pour une année fiscale. Pour vous faciliter toujours les choses, vous pourrez trouver des aides publiques sur statutentreprise.com. En un simple clic, vous avez la chance de découvrir toutes les aides qui vous sont offertes afin de subventionner à long ou à court terme votre projet.

Auto-entrepreneur et allocation de chômage

Beaucoup d’auto-entrepreneur sont passés par la période de chômage avant d’entrer dans le secteur entreprenariat. Par conséquent, l’Etat  ne s’oppose pas au maintien des allocations de chômage perçues par ces auto-entrepreneurs jusqu’à ce que leur droit se termine. Un calcul minutieux entre vos revenus d’avant et vos revenus en tant qu’auto-entrepreneur doit être effectué afin de savoir si vous pourrez toujours bénéficier de vos allocations. Cette se résume sous le nom d’ARE. En plus de ça, votre RSA est transformé en une prime d’activité. Il s’agit d’une aide pour un auto-entrepreneur pour encourager les gens à créer de l’entreprise.

Un prêt à taux zéro est possible

Le NACRE ou nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise permet d’avoir une subvention avec un taux zéro. Chaque auto-entrepreneur aura le droit de faire un prêt pour financer son projet avec un taux très attrayant. En effet, le financement reste toujours un sujet qui peut freiner la création d’entreprise. De ce fait, des aides publiques leur sont offertes pour contourner ce problème. Cependant, des conditions sont nécessaires pour pouvoir bénéficier du NACRE. L’auto-entrepreneur dit suivre un accompagnement étroit pour l’aider à développer son entreprise. Ceci se traduit par des formations qui leur sont données pour éviter de tomber rapidement en faillite. Et c’est à la fin que le NACRE débloque le prêt à taux zéro. D’autres aides existent aussi mais il faut demander auprès des organismes correspondants.

Comment le statut d’auto-entrepreneur a libéré la création d’entreprise ?
Le statut d’auto-entrepreneur fête ses 10 ans, retour sur sa création