Domicilier son entreprise chez soi, les avantages et les inconvénients

Après la création de l’entreprise, il est indispensable de trouver un endroit où installer l’entreprise. Il existe de nombreux endroits, mais certaines entreprises ont choisi la domiciliation à domicile, donc de faire son adresse personnelle l’adresse de son entreprise. Quel que soit le siège social choisi, il y aura souvent les inconvénients et les avantages de cette domiciliation.

La domiciliation d’une entreprise

La domiciliation est une étape importante, car elle influence l’image de l’entreprise. Elle est obligatoire pour toutes entreprises et même pour les autoentrepreneurs. Que vous soyez autoentrepreneur dans le domaine commercial ou artisanal, il est imposé que vous ayez votre siège social. Il existe différentes possibilités de domiciliation d’entreprise ; dans une espace de co-working, dans un local commercial, dans une société de domiciliation, dans un centre d’affaires ou chez le dirigeant. En fonction de ses moyens financiers, de ses activités et de ses affinités, il est faisable de définir son adresse personnelle comme siège social de son entreprise. Donc la domiciliation à domicile est possible à condition qu’aucune disposition contractuelle ou législative ne s’y oppose.

Les avantages de domicilier son entreprise chez soi

La domiciliation de ses activités professionnelles chez soi est pratique pour les petites entreprises et les entreprises en démarrage, car elle est économique et facile à mettre en place. Elle permet de gérer librement le temps de travail et de vous faciliter la vie, car vous auriez directement chez vous les courriers adressés à l’entreprise. Pour une entreprise domiciliée chez le dirigeant, celui-ci peut déduire du bénéfice les charges et les frais liés à la surface occupée par l’entreprise dans le logement.

Les inconvénients d’une domiciliation à domicile

Une entreprise domiciliée chez le dirigeant projette moins de crédibilité vis-à-vis des investisseurs et des clients par rapport aux entreprises qui ont un siège social dans un endroit réputé. La domiciliation chez soi peut ralentir l’évolution de l’entreprise, car elle ne permet pas la réception des marchandises, des clients ou des partenaires à domicile. Elle limite la chance de se rapprocher à d’autres hommes d’affaires. L’entrepreneur n’a pas également le droit d’employé du personnel. Dans le cas d’une société, la durée maximale pour une domiciliation à domicile est limitée à cinq ans par les règlements de copropriété alors qu’un changement de domiciliation est assez coûteux. Héberger son entreprise chez soi peut empiéter la vie personnelle et la confidentialité du responsable de l’entreprise.

Trouver un accompagnement précieux dans une pépinière d’entreprises
Rompre l’isolement de l’auto-entrepreneur dans un espace de coworking