Impôts : comment se passe le prélèvement à la source pour les auto-entrepreneurs ?

Face aux situations actuelles, comme les crises et un taux de chômage assez important, l’auto-entreprise est un bon moyen de créer des emplois et des richesses pour l’Etat. Partout en France, un nombre croissant de ce type d’entreprise voit le jour. Cependant, qui dit société dit revenu qui signifie également des impôts à payer. Une nouvelle forme de prélèvement a été mise en place pour faciliter le paiement des impôts pour chacun. Il s’agit du prélèvement à la source et auto-entreprise n’y échappe pas.

C’est quoi le prélèvement à la source ?

Il s’agit d’un nouveau mode de paiement des impôts adaptés aux vrais revenus de chaque société. Autrefois, les impôts sont calculés à partir des revenus de l’année précédente. Dans ce cas, le paiement des impôts ne coïncide pas le plus souvent au moment où la société perçoit ses revenus. Le prélèvement à la source permet d’y remédier à cela en faisant en sorte que le moment de paiement des impôts reflète vraiment la situation réelle de la société. Les décalages qui existaient auparavant entre recevoir les revenus et payer les impôts ne devraient plus avoir lieu. Cela reflète l’objectif principal du prélèvement à la source et les auto-entrepreneurs y sont imposés obligatoirement.

Comment fonctionne le prélèvement à la source pour les auto-entrepreneurs ?

Etant dans le statut d’auto-entrepreneur, vous avez l’obligation de déclarer vos revenus pour en calculer vos taux d’imposition. Pour les auto-entrepreneurs, les revenus ne sont déclarés qu’annuellement vers la fin de l’exercice fiscal. De ce fait, une relation étroite se crée entre prélèvement à la source et auto-entreprise. Pour les auto-entrepreneurs, un acompte est prélevé chaque mois ou chaque trimestre afin de régulariser le fait de ne déclarer que chaque année et d’éviter le décalage en question. Cependant, pour vos employés, le prélèvement à la source est simple, il suffit  de prélever les impôts directement à partir des salaires déclarés.

Prélèvement à la source et exonération d’impôt pour auto-entrepreneur

Un régime fiscal spécial est accordé aux auto-entrepreneurs : l’exonération d’impôt pour les trois premières années d’existence de la société. Cela permet à chaque entrepreneur de survivre au moins dans le monde des affaires. Cependant, cette exonération ne concerne que les impôts sur les revenus. De ce fait, l’auto-entrepreneur doit toujours déclarer tous ses revenus et d’autres calculs devraient se faire pour pouvoir établir les acomptes qu’il pourra percevoir. Le prélèvement à la source et auto-entreprise sont donc faits pour survivre longtemps.

Auto-entreprise : est-ce compliqué de faire sa comptabilité avec un tableur ?
Conseils pour réussir son business plan