Auto-entreprise : est-ce compliqué de faire sa comptabilité avec un tableur ?

L’auto-entrepreneur est un statut, permettant d’obtenir une démarche administrative très simple Mais, l’entrepreneur se doit tout de même de tenir une comptabilité de toutes les opérations effectuées par la société

Les obligations comptables

Toutes sociétés, y compris l’auto-entreprise ont des obligations comptables. L’auto-entrepreneur a son avantage d’avoir une comptabilité très simple, sans complexités. Il ne doit effectuer que trois types d’obligations comptables dont la tenue du livre de recettes, la tenue d’un registre des achats et la conservation des pièces justificatives. D’abord, dans le livre des recettes sont listées toutes les entrées d’argent que l’auto-entrepreneur a perçu. Il est tenu quotidiennement, et chaque opération de recette doit être enregistrée par ordre chronologique. Ensuite, le registre des achats de l’entrepreneur permettant de détailler les achats qu’il a effectués. Les achats devraient également être listés par ordre chronologique. Enfin, l’entrepreneur se doit de conserver et même de dupliquer tous les documents relatifs aux achats, prestations ou ventes qu’il a effectués. Et même, s’il en a la possibilité, il peut numériser ces documents, puis les conserver dans des supports électroniques, afin que ces données puissent être stockées puis conservées.

Tenir les livres comptables, une opération obligatoire

Il est dans l’obligation de l’auto-entrepreneur de tenir un livre comptable. Il a le choix entre la tenue de son comptabilité sur un support en papier ou sur un logiciel comptable.  Pour ce qui est du support en papier, des livres comptables sont vendus sur le marché.  Mais aussi, il est possible de télécharger, puis d’imprimer des modèles sur internet. Pour ce qui est du logiciel comptable, il en existe également une multitude sur le marché, allant du plus cher au moins cher, voir gratuit.

Tenir sa comptabilité avec un tableur

Le tableur peut être un outil efficace permettant la tenue de la comptabilité d’une société, voire d’un auto-entrepreneur, mais à condition d’un respect d’obligations légales. Grâce à des fonctions puissantes, il nous permet de comptabiliser chronologiquement d’une manière simple les recettes ainsi que les achats dans certains cas. Malgré tout, le tableur pourrait avoir un inconvénient. En effet, la durée de conservation de la comptabilité de l’auto-entrepreneur est de dix ans. Malheureusement, avec l’évolution de la technologie, la version actuelle de ce tableur peut ne pas être supportée par une version future. Un autre problème également lié au tableur est aussi l’impossibilité de figer d’une manière définitive les données contenues dans le tableau, contrairement aux autres logiciels de comptabilité. Bref, tenir sa comptabilité avec un tableur est donc efficace, mais veiller à être vigilant et prendre des précautions pour éviter toute mauvaise surprise.

Impôts : comment se passe le prélèvement à la source pour les auto-entrepreneurs ?
Conseils pour réussir son business plan