A quoi sert un expert-comptable et quel est son coût ?

Le recours à un comptable est indispensable pour bien gérer les comptes et les finances. Faire appel à un expert-comptable est nécessaire surtout pour un jeune entrepreneur individuel qui vient de créer sa société.  Mais est-ce facile d’en trouver ? Est-ce qu’il y a une condition pour bénéficier de ses services ? Comment le rémunérer ? Est-il vraiment nécessaire ou on peut s’en passer ?

Définition de l’auto-entrepreneur

L’auto-entrepreneur est une personne qui dirige toute seule son entreprise appliquant un régime social simplifié. Il gère le paiement des charges sociales et des impôts par rapport à l’argent qui entre dans sa société, c’est ce qu’on appelle versement libératoire : libre à lui de les payer selon l’entrée de l’argent. Cela lui permet d’exercer des petites activités indépendantes faciles et régulières. L’auto-entrepreneur  peut continuer à travailler s’il le veut après sa retraite de  60 ans. Il peut aussi exercer deux emplois comme être salarié et être propriété de sa propre entreprise mais de façon à ce qu’il demande une autorisation à son employeur s’il peut exercer la même activité en dehors de la société. Il peut faire appel à un expert-comptable pour gérer sa finance.

Le métier de l’expert-comptable

L’expert-comptable gère la comptabilité d’une entreprise. Il présente le bilan annuel des comptes de la société. Il est le seul à pouvoir gérer la finance parce qu’il a la capacité de l’accomplir. Il peut aussi conseiller son dirigeant et ses clients sur le domaine de la gestion de la paie et de la fiscalité donc sa fonction est très vague. Il peut aussi aider à accompagner le projet de la Société comme optimiser la comptabilité de l’opération. L’expert comptable peut apporter son aide à un auto-entrepreneur ou à des sociétés dirigées par des associés. Qu’il s’agisse d’auto-entrepreneur ou de dirigeant d’une grande entreprise, le recours à un expert-comptable n’est pas obligatoire mais dépend du besoin de l’entreprise.

Ce qui définit le salaire de l’expert-comptable

Chaque expert-comptable est rémunéré selon certaines conditions comme ses formations, ses parcours et ses expériences professionnelles, ses compétences et son savoir-faire. La rémunération dépend également de la région ou du pays où il ira travailler, en travaillant dans un pays sous-développé, la rémunération est moins élevée tandis que dans un pays développé, il peut gagner beaucoup. Un auto-entrepreneur peut se passer d’un expert-comptable s’il est capable de gérer lui-même la comptabilité, dans ce cas, il pourra maîtriser parfaitement toutes les tâches confiées à un comptable.

Auto-entreprise : est-ce compliqué de faire sa comptabilité avec un tableur ?
Impôts : comment se passe le prélèvement à la source pour les auto-entrepreneurs ?